17 juin 2021

De quoi les clients ont-ils besoin en 2021 ? 8 compétences que chaque agent immobilier doit maîtriser

Par admin2020


Le marché immobilier 2021 connaît un début difficile pour les acheteurs, mais il est plus que passionnant pour les vendeurs. Inventaire extrêmement faible, méga offres multiples et les maisons étant absorbées au moment où elles arrivent sur le marché, il est difficile pour les acheteurs d’avoir du succès.

D’un autre côté, de nombreux vendeurs sont simplement dépassé par le nombre d’offres ils reçoivent. Essayant de tous les passer au crible déterminer lesquels ont les meilleures chances de conclure peut être intimidant.

Les marchés frénétiques conduisent souvent à des décisions frénétiques, en particulier de la part des acheteurs qui pourraient lancer plusieurs fléchettes le plus rapidement possible dans l’espoir que quelque chose colle. Souvent, des décisions précipitées entraînent un retour des pieds froids et des propriétés sur le marché après contrôles, que les inspecteurs aient découvert des problèmes majeurs ou mineurs.

Évaluations qui sont loin du prix de vente du contrat pourraient également faire dérailler l’affaire pour les acheteurs qui ont eu la chance de ne pas avoir à renoncer à leur éventualité d’évaluation en premier lieu.

Les vendeurs potentiels hésitent à vendre leur propriété en raison de l’incertitude quant à leur prochaine destination. Compte tenu de toute la folie des conditions actuelles du marché, à quoi les acheteurs et les vendeurs doivent-ils s’attendre des agents cette année ?

1. Mise au point laser

Vendre de l’immobilier sur ce marché, c’est comme piloter un avion par un temps perpétuellement turbulent. Les pilotes doivent se concentrer et surveiller de près les conditions météorologiques car les choses peuvent changer rapidement. Les agents ne peuvent pas être en pilote automatique dans l’environnement actuel. Le marché tourne extrêmement vite et il ne suffit pas de vérifier les feuilles chaudes une fois par jour pour rester branché.

Les clients doivent s’attendre à ce que leurs agents survolent leurs marchés respectifs dans tous les aspects ; non seulement pour les nouveaux stocks, mais aussi pour suivre de près les propriétés qui sont de retour sur le marché, les réductions de prix et les ventes récemment conclues, car celles-ci auront un impact sur les valeurs futures ainsi que sur les transactions pour lesquelles les éventualités d’évaluation sont toujours acceptées.

Les acheteurs ont également besoin que leurs agents survolent nouvelles possibilités de construction et assurez-vous qu’ils figurent sur toutes les listes d’intérêts possibles afin qu’ils aient une chance de participer à l’action s’ils le souhaitent. La plupart des constructeurs ont complètement changé leur façon de vendre les maisons neuves.

Un agent ne peut plus simplement planifier un rendez-vous avec l’agent du site pour passer en revue l’inventaire disponible. Il peut ne pas y avoir d’inventaire, ou il peut être mis à disposition de manière sélective, ce qui se traduit par un nombre limité de ventes chaque mois, des listes d’attente, des loteries et des offres « les plus élevées et les meilleures » sur les sites d’habitation.

En bref, les clients doivent s’attendre à ce que leur agent soit une éponge d’information, l’absorbant 24h/24 et 7j/7 afin qu’ils puissent traduire ces connaissances à l’avantage de leurs clients, qu’ils achètent ou vendent.

2. Connaissance approfondie du marché

Dans les marchés où les stocks sont limités, s’appuyer sur le MLS n’est tout simplement pas suffisant. Les clients doivent s’attendre à ce que leurs agents soient extrêmement « connectés » et capables de tirer parti de leurs réseaux pour trouver des propriétés qui ne figurent pas sur le marché annoncé publiquement et disponibles à la vente.

Cela signifie que les agents doivent savoir quels autres agents contacter et atteindre leurs propres sphères d’influence et ceux qui vivent dans les communautés où leurs clients souhaitent vivre. Ils doivent savoir comment désosser leur réseau et sortir des sentiers battus pour découvrir des opportunités potentielles.

Cela peut signifier fouiller dans les anciennes annonces et locations expirées et retirées et contacter les propriétaires hors de la zone pour voir s’ils pourraient être intéressés à vendre. Ils doivent également contacter chaque agent qui a vendu une maison (que ce soit auparavant sur l’inscription ou la vente) dans les quartiers où leurs clients cherchent à voir si l’une de ces ventes antérieures rapporte un propriétaire potentiel qui pourrait être intéressé par la vente.

En outre, les clients doivent s’attendre à ce que leurs agents entretiennent des relations solides avec d’autres agents et fournisseurs liés aux transactions, y compris les évaluateurs, les inspecteurs, les entrepreneurs, les concepteurs, les intermédiaires, les prêteurs hypothécaires, les professionnels du titre et du séquestre, et avocats en droit immobilier pour aider à résoudre les problèmes et déplacer les choses à vendre.

Les agents d’aujourd’hui doivent avoir une liste puissante dans leur téléphone qui peut aider à connecter leurs clients aux personnes et aux ressources pour relever les défis à relever.

3. Vitesse ridicule et technophile

Oui. Les agents au service des clients en 2021 devraient disposer des outils, de la technologie et des plateformes pour effectuer des transactions à la vitesse de la lumière. Ils doivent savoir automatiser et exécuter rapidement une offre de vente ou un contrat de référencement à la volée.

Quels que soient les appareils que les agents utilisent pour y parvenir, ils doivent être sur eux à tout moment. De plus, ils doivent savoir déployer divers outils pour garder leurs clients bien informés et connectés sur ce qui se passe, au moment où cela se produit.

Les agents doivent être en mesure de répondre aux demandes des clients extrêmement rapidement aujourd’hui, car le marché n’attend pas, et eux non plus. Par conséquent, les agents doivent s’assurer qu’ils disposent de méthodes et de moyens pour répondre facilement où qu’ils soient. Les répondeurs automatiques sont sortis.

4. Organisation de haut niveau

Aujourd’hui, les clients doivent s’attendre à ce que leurs agents soient extrêmement bien organisés. Cela signifie qu’ils doivent être en mesure de mettre rapidement le doigt sur les informations nécessaires ou de bien savoir qui contacter pour le faire. Ils doivent gérer et organiser de grandes quantités d’informations ou disposer des systèmes de soutien appropriés pour le faire.

Les acheteurs et les vendeurs d’aujourd’hui ne veulent pas travailler avec des agents désorganisés qui demandent plusieurs fois les mêmes informations ou qui ne se souviennent pas de la destination du courrier électronique contenant des informations critiques.

5. Négociation et expertise en résolution de problèmes

Les gens embauchent un agent immobilier pour résoudre un problème ou plusieurs d’entre eux. L’ensemble de la transaction immobilière consiste généralement à relever un ou plusieurs défis. Négociations impliquent de trouver un moyen de rassembler les pièces d’un puzzle entre acheteurs et vendeurs et de rendre l’impossible possible.

Les clients doivent absolument s’attendre à ce que tous les agents avec lesquels ils travaillent aujourd’hui soient qualifiés pour résoudre les problèmes et disposent des ressources disponibles pour résoudre les problèmes qui surviennent.

Dans le climat actuel, les négociations peuvent être rapides et compliquées. Qu’ils achètent ou vendent, les consommateurs doivent s’attendre à ce que leurs agents sachent comment élaborer une offre qui obtiendra une considération sérieuse. Ils doivent comprendre comment présenter une offre organisée, convaincante et facile à comprendre pour l’agent inscripteur et les vendeurs.

Les acheteurs d’aujourd’hui doivent s’attendre à ce que leurs agents sachent mettre tout en œuvre dans une situation d’offre concurrentielle et élaborent efficacement des stratégies et des tactiques qui auront le meilleur succès.

Ils devraient également guider leurs clients sur le moment où s’éloigner ou déplacer l’effet de levier de l’acheteur en retirant l’offre plutôt que de la laisser se dérouler, selon le scénario à l’étude.

Les vendeurs doivent s’attendre à ce que leurs agents tirent parti du marché actuel pour susciter un intérêt et une attention considérables dans un laps de temps concis. En tant que tels, ils doivent naviguer dans une situation au rythme où il se passe beaucoup de choses en même temps.

De nombreuses projections et des offres multiples sont la nouvelle norme dans de nombreux marchés à travers le pays. Les vendeurs doivent s’attendre à ce que leurs agents évaluent, examinent et résument les offres reçues pour les aider à déterminer avec soin celles qui ont les meilleures chances d’atteindre la ligne d’arrivée.

Ils doivent comprendre les contrats et les avenants comme leur poche et savoir comment communiquer efficacement les contre-offres et combler les lacunes potentielles ou les zones ambiguës lors de la finalisation d’un contrat.

De plus, les consommateurs doivent s’attendre à ce que leurs agents anticipent les problèmes potentiels et les informent des risques, des pièges et des solutions possibles pour surmonter ces situations au fur et à mesure qu’elles surviennent.

6. L’honnêteté

Malgré tout le battage médiatique sur le marché d’aujourd’hui, les clients doivent s’attendre à ce que leurs agents soient honnêtes et transparents en toutes choses. Ils doivent brosser un tableau réaliste à la fois pour les acheteurs et les vendeurs sur la meilleure façon de naviguer sur le marché et de ne pas trop promettre et sous-livrer.

C’est particulièrement le cas avec les prix à la carte d’aujourd’hui qui continuent de grimper en flèche.

Alors que les propriétés défient les prix demandés, car chaque nouvelle annonce semble pousser plus haut que le dernier prix de vente dans le même quartier, les agents doivent à leurs vendeurs de les éduquer sur les risques d’un marché en rapide appréciation.

Les acheteurs qui subissent une pression énorme pour appuyer sur la gâchette d’une maison qui répond à leurs besoins pourraient également le faire sur plusieurs propriétés pour voir ce qui colle. L’enchérisseur gagnant peut également avoir froid aux yeux et décider de ne pas procéder après quelques jours de transaction ou après l’inspection.

Si le pool d’acheteurs de la propriété obtient des hypothèques, la volonté des acheteurs de payer bien au-dessus du prix demandé peut ne pas signifier grand-chose s’ils ne peuvent pas renoncer à leur évaluation éventuelle et si d’autres acheteurs intéressés ne le peuvent pas non plus.

Inversement, les acheteurs doivent avoir une image réaliste de ce à quoi ils pourraient être confrontés avec leur recherche de propriété. Ils pourraient avoir besoin de faire des compromis importants sur l’emplacement ou l’état pour pouvoir acheter une propriété. Les acheteurs doivent s’attendre à ce que leurs agents soient des tireurs directs sur le nombre d’offres qu’il faudrait pour en faire accepter une.

Ils doivent également s’attendre à ce que leurs agents leur donnent une idée du nombre d’offres avec lesquelles ils pourraient être en concurrence dans la fourchette de prix et les domaines qui les intéressent.

Les acheteurs doivent également s’attendre à ce que leurs agents les éduquent sur les données du marché pendant qu’ils effectuent leur processus de recherche afin qu’ils puissent s’adapter en conséquence. Enfin, les acheteurs doivent s’attendre à ce que leurs agents ne se retiennent pas lorsqu’ils leur demandent comment élaborer une offre qui pourrait être sérieusement prise en compte par les autres et avoir de fortes chances d’être acceptée.

7. Intelligence émotionnelle

Les agents d’aujourd’hui doivent avoir un haut degré de intelligence émotionnelle. Bien que ce concept ne soit pas nouveau, cet ensemble de compétences est essentiel compte tenu des conditions de marché complexes et en évolution rapide d’aujourd’hui. Les agents doivent savoir être le centre du calme dans un environnement chaotique et situations de stress.

Les enjeux sont élevés, des décisions rapides doivent souvent être prises et les acheteurs ressentent une immense pression pour tout mettre en jeu sans aucune garantie que leur offre sera acceptée.

Les acheteurs doivent fonctionner sur un état d’alerte accru, survolant chaque nouvelle annonce qui pourrait travailler à distance pour eux. Ils doivent décider de faire une offre qui s’étend souvent financièrement au-delà de leur niveau de confort. Tout cela peut être épuisant et complètement vaincu en même temps.

Les clients énervés veulent se tourner vers leurs agents pour être la force directrice au milieu de situations incertaines tout en exsudant de l’empathie pour ce qu’ils vivent. Ils ne veulent pas d’un agent qui fonctionne comme un robot sans émotion qui transmet un sentiment d’agacement ou d’arrogance quelle que soit la situation, que cet agent rédige sa première ou sa 21e offre au nom du client.

8. Direction

Enfin, parmi les nombreux traits que les clients doivent attendre de leurs agents, il y a le leadership. Les acheteurs et les vendeurs souhaitent travailler avec des agents leaders dans leur secteur et exemplaires à tous égards.

Les agents doivent être maîtres de leur métier et faire preuve de confiance, d’enthousiasme et de connaissances dans ce qu’ils font tous les jours.

Qu’ils le reconnaissent, les clients veulent que leur agent les éclaire, les informe et les éduque d’une manière qu’ils ne peuvent pas obtenir d’Internet ou des amis et de la famille. conseil fauteuil.

Ils souhaitent des perspectives et des informations uniques qui leur donneront un avantage concurrentiel et un angle unique en matière d’achat et de vente.

Cara Ameer est courtier associé et agent de luxe mondial chez Coldwell Banker Vanguard Realty à Ponte Vedra Beach, en Floride. Vous pouvez la suivre sur Facebook ou Twitter.