Publié le Laisser un commentaire

4 points clés du capital entrepreneurial pour consolider votre entreprise


Opinions exprimées par Entrepreneur les contributeurs sont les leurs.

Une bonne idée ne suffit pas pour créer une startup ou une entreprise prospère. En plus de beaucoup de discipline et de passion, les entrepreneurs ont besoin d’argent pour capitaliser et rendre ces idées possibles. À de nombreuses reprises, les alternatives d’investissement traditionnelles ne sont pas toujours disposées à stimuler les entreprises qui viennent d’être créées.

Cependant, l’industrie du capital-risque s’est imposée comme une solution viable pour la génération et la continuité des affaires. L’incursion des investissements dans des fonds de capital-risque a permis de plus en plus de réussites pour les petites entreprises en Amérique latine.

La Bourse mexicaine définit le capital entrepreneurial comme un modèle d’investissement qui soutient les entrepreneurs, les startups et les petites entreprises à fort potentiel de croissance grâce à des ressources et des conseils ou du mentorat.

Au niveau mondial, il existe différents types de fonds de capital-risque gérés par des organisations, des gestionnaires de fonds et des banques internationales dans le but d’accroître la compétitivité et le développement de projets et d’entreprises.

Au Mexique, il existe au moins 126 fonds d’investissement de capital-risque, dont 104 fonctionnent principalement avec l’argent d’investisseurs mexicains, selon l’Association mexicaine du capital privé ( AMEXCAP ). Cependant, seules 581 entreprises sont soutenues par des fonds de capital-risque, dont 455 continuent à fonctionner cinq ans après leur fondation, ce qui implique un taux de survie de 78%.

Dans ce contexte et de mon expérience en tant qu’entrepreneur et fondateur de WORTEV CAPITAL , un fonds de capital entrepreneurial qui promeut les entreprises en début de développement, je partage quatre points clés qui vous aideront à comprendre les bénéfices que les fonds de capital entrepreneurial rapportent à votre entreprise :

1. Véhicule pour générer de l’innovation

Les fonds de capital-risque sont un générateur de perturbations au sein des startups, car ils cherchent à améliorer les processus, les capacités opérationnelles et les modèles. Cette innovation permet une amélioration continue dans tous les domaines de l’entreprise. De même, ils facilitent la génération de nouvelles connaissances et l’émergence de meilleures pratiques sur le marché.

Par l’investissement, ils favorisent également la recherche et le développement de nouveaux modèles d’affaires qui cherchent à avoir un impact sur l’économie du pays.

2. Ils misent sur des projets disruptifs

Les entreprises les plus disruptives sont devenues un pôle d’attraction pour les fonds de capital-risque, en raison de l’impact élevé qu’elles représentent, de la vitesse à laquelle elles développent leur modèle économique et de leur capacité à réagir, s’adapter à de nouveaux marchés et étendre leurs frontières.

Bien qu’au Mexique les opportunités commerciales soient nombreuses, en 2020 les secteurs les plus attractifs avec les investissements les plus élevés étaient : la finance et l’assurance (59%), la technologie (56%) et l’immobilier (20%), selon les données du Transactional Track Record. (TTR).

3. Ils adoptent un modèle gagnant-gagnant

Le capital de risque n’est pas seulement un investissement qui permet des profits pour l’investisseur et l’entrepreneur, il représente également une alternative pour le développement économique, les collectivités et l’économie locale. Les investisseurs en capital-risque recherchent des projets et des entreprises avec une vision innovante et un potentiel de croissance. D’où l’intérêt d’investir dans des domaines qui représentent un impact social et économique positif.

D’une manière générale, ce type de fonds de Capital Risque à double impact contribue au développement de l’économie d’un pays, bien qu’à une moindre échelle. Selon les données du Global Innovation Index, 1,3 % du PIB est investi aux États-Unis, alors que dans les économies émergentes comme la Chine, il représente déjà 1,8 % du produit intérieur brut. Le Mexique est loin derrière, mais il est en bonne voie pour consolider ce type d’alternative d’investissement.

Les startups les plus disruptives sont devenues un pôle d’attraction pour les fonds de capital-risque / Image : Austin Distel via Unsplash

4. Au-delà du financement… créer de la valeur

Les fonds de capital-risque servent de levier de développement pour les entreprises, non seulement pour l’investissement financier, mais aussi pour les connaissances, les réseaux d’affaires, les projets commerciaux et les infrastructures qu’elles peuvent partager avec les entrepreneurs.

En ce sens, les deux grands enjeux sont : que les entrepreneurs soient sensibilisés à ces alternatives d’investissement plus pérennes sur le long terme et que les fonds de capital-risque valorisent les entreprises en début de développement. C’est actuellement l’un des instruments à la croissance la plus rapide, AMEXCAP souligne que les plus gros investissements en capital-risque identifiés dans notre pays en 2020 ont dépassé les 10 millions de dollars ; cinq fois plus par rapport aux montants les plus élevés enregistrés en 2019.

La croissance du Venture Capital au Mexique s’est produite de manière accélérée, d’autant plus qu’il s’agit d’un élément clé de l’écosystème entrepreneurial, cependant, nous avons encore un long chemin à parcourir, afin que les jeunes entreprises puissent poursuivre leur croissance, et ainsi faire partie du marché émergent du pays.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *