25 mai 2021

Les leaders de l’industrie élucident les emplois de la prochaine décennie chez Forbes India

Par admin2020



Le comportement des consommateurs a subi une transformation depuis le début de la pandémie. L’accès aux services de base, tels que les soins de santé, l’éducation, les services financiers et les achats de produits essentiels, s’est déplacé en ligne et l’utilisation des passerelles de paiement numériques a considérablement augmenté. Toutes ces nouvelles tendances ont des implications pour les emplois de demain dans le domaine des technologies de consommation.

Forbes India Jobs of the Next Decade, propulsé par Indeed, s’efforce de donner aux demandeurs d’emploi un aperçu des opportunités du futur. Un récent webinaire virtuel sous cette bannière a plongé en profondeur dans différents secteurs de l’industrie, pour découvrir ce à quoi on peut s’attendre dans le domaine des technologies de consommation au cours des prochaines années.

Dynamique perturbée dans la technologie grand public

La première des deux tables rondes de l’événement en ligne, sur le thème “ Les entreprises de la technologie grand public dans la nouvelle normalité ”, s’est concentrée sur l’industrie de la technologie grand public, qui est à un point d’inflexion car elle facilite les nouvelles tendances grâce à la numérisation. Avec Mridu Bhandari, rédacteur en chef – Projets spéciaux, Network18, en tant que modérateur, experts en ressources humaines, Ravish Malhotra, responsable de l’acquisition de talents, Rapido; Suhail Vadgaokar; Directeur -Acquisition de talents, Entreprise urbaine; Akhil Gupta, co-fondateur et directeur technique, NoBroker et Sashi Kumar, Indeed India, ont partagé leurs points de vue sur le thème.

En soi, la technologie grand public est un vaste domaine et il existe diverses nuances et rôles qui relèvent de ce vaste domaine. Même avant la pandémie, il y avait un intérêt considérable pour la technologie grand public. Cependant, à mesure que les entreprises innovent pour répondre aux demandes et aux comportements changeants des consommateurs, cela a influencé la dynamique des opportunités d’emploi dans cet espace.

«À mesure que l’accès à Internet se développait, nous avons vu la technologie grand public se développer dans les villes de niveau 1», a raconté Sashi Kumar. «Cependant, les compulsions de distanciation sociale, conjuguées à l’augmentation de la base de téléphones intelligents, signifiaient que l’utilisation de la technologie grand public allait également dans les petites villes et villages de l’Inde.» Un autre facteur qui a contribué à accélérer la technologie grand public, en particulier dans le secteur Edutech, a été la nécessité de se perfectionner. «Les personnes qui occupent déjà un emploi ressentent le besoin de se perfectionner pour être compétitives», a-t-il ajouté. «Ainsi, il y a eu une augmentation de 12% du nombre d’offres d’emploi dans le secteur Edutech entre mars et août 2020, tandis que le nombre de recherches d’emploi a augmenté d’environ 34% au cours de la même période.

Modification des profils de poste et des attentes

Abordant le sujet sensible des pertes d’emplois pendant la crise actuelle, Ravish Malhotra a déclaré: «L’année dernière, 4 millions de personnes ont perdu leur emploi. Mais en tant qu’organisation, nous nous attendons à une reprise en forme de V après la deuxième vague de covid. Les personnes talentueuses seront toujours en demande, mais plus précisément, nous nous attendons à une augmentation des emplois liés au ML, à l’automatisation, à l’IA et aux profils pour le secteur de l’éducation. Il a souligné qu’avec la reprise, il y aurait une perspective différente des rôles professionnels. Un autre moteur de changement a été que les organisations ont réalisé au cours de la dernière année et demie qu’il existe certains rôles qui n’exigent pas qu’une personne vienne au bureau.

Partageant son point de vue sur l’avenir, Suhail Vadgaokar a déclaré: «Une chose est claire, tout ce que nous construisons maintenant sera construit sur le dos d’une technologie phénoménale. C’est là que se situeront les investissements en termes d’embauche et de développement des talents. Qu’il s’agisse d’ingénierie, de produit ou de conception, tout sera numérique. » Dans un avenir prévisible, investir massivement dans les professionnels des ressources humaines gagnera également en importance avec les modalités de travail à distance ou hybrides, qui ont leur lot de défis. «Il faudra beaucoup de partenariats commerciaux pour s’assurer que les gens réussissent et se sentent bien dans ce qu’ils font et que le moral de l’organisation reste élevé.»

Pertinence du capital humain

Présentant le point de vue du secteur immobilier sur la technologie grand public, Akhil Gupta a déclaré: «Auparavant, le visionnement à domicile était un exercice physique et personne n’aurait pu imaginer que des appartements pouvaient être achetés lors d’appels vidéo. Mais maintenant, les gens visitent virtuellement de nombreux appartements, en utilisant la vidéo et des outils en direct. Ensuite, une fois qu’ils en ont présélectionné quelques-uns, ils peuvent visiter et conclure l’affaire. ” Avec la pandémie, les gens s’orientent davantage vers des solutions numériques, en utilisant l’IA, la RV et d’autres outils technologiques. «La technologie allait jouer un rôle au fur et à mesure que nous avançions de toute façon. Mais la pandémie a catalysé l’utilisation de la technologie pendant environ 5 à 7 ans. » Il s’attend à ce que la demande de personnes ayant des compétences technologiques, d’ingénieurs en logiciel, de développeurs d’applications, etc. augmente. «Mais il y aura aussi un plus grand besoin de personnes ayant un sens de la compréhension humaine. Le travail à domicile nécessite beaucoup plus d’investissements dans la santé mentale et le maintien d’un moral élevé. Ainsi, les entreprises devront également investir massivement dans le capital humain. »

Les participants ont ensuite discuté du type de capital humain recherché par les entreprises de technologie de consommation et de la manière dont les jeunes indiens pourraient se perfectionner pour profiter de ces opportunités. Ils ont également évoqué la croissance de l’économie des pigistes et des concerts en raison de la facilitation technologique et du besoin constant et de l’opportunité de compétences en ligne. Ils ont mis en évidence des secteurs qui mèneront, en termes d’embauche pour des emplois new age, comme l’IA, l’automatisation, la conception de produits et la cybersécurité et le type de qualification exigé par les start-up qui embauchent. Enfin, mais non des moindres, ils ont souligné l’importance de l’attitude par rapport aux diplômes conventionnels, à la formation en cours d’emploi proposée par les entreprises, à la collaboration d’entreprise avec les organisations éducatives et à la capacité de développer des compétences générales et des compétences de connexion client. Les panélistes ont également partagé leurs points de vue optimistes sur les chiffres d’embauche de leur propre entreprise, la nécessité de prendre soin de la santé mentale et de créer un continuum travail-vie personnelle.

Carrières réussies dans la technologie grand public

La deuxième table ronde a porté sur «Bâtir des carrières réussies dans les entreprises de technologie de consommation». D’éminents invités de l’industrie, dont Anjali Rao, directeur principal des ressources humaines, Intel; Jayanthi Vaidyanathan, responsable des ressources humaines, PayPal; Babu Vittal, responsable des ressources humaines, Vedantu et Rohan Slyvester, évangéliste du recrutement, Indeed India, ont partagé leurs idées et leurs expériences.
Ils ont discuté d’un éventail de questions allant de ce qu’il faut pour bâtir une carrière réussie dans la technologie grand public aux pistes de carrière prometteuses à forte croissance qui seront disponibles au cours des deux prochaines années. Ils ont également offert des conseils sur la manière dont les demandeurs d’emploi devraient innover et se démarquer réellement dans l’environnement concurrentiel actuel.

Fasciné par les changements auxiliaires provoqués par la pandémie, Jayanthi Vaidyanathan a observé qu’il y avait eu une explosion de la demande dans les segments liés aux technologies de consommation, tels que les services de livraison à la demande de produits frais, l’éducation en ligne, les plateformes d’engagement social, les jeux. , OTT, outils collaboratifs, e-pharmacies, conseil en ligne, et bien d’autres. «C’est comme si nous étions au tournant d’une super-autoroute qui s’est ouverte pour nous.» Un développement intéressant qu’elle a raconté était que chez Paypal, il y avait une augmentation significative de la “ technologie argentée ”, ce qui implique simplement que les générations plus âgées avaient commencé à adopter les paiements numériques. «Les personnes de plus de 50 ans représentaient le segment à la croissance la plus rapide de l’entreprise depuis mars-avril 2020», a-t-elle déclaré.

Babu Vittal a accepté, en disant: «Ce fut une année très intéressante. En l’espace d’une semaine, nos ventes sont devenues entièrement en ligne, passant du pied dans la rue. » Sur le front de la technologie et des produits, son entreprise a enregistré beaucoup de nouvelles offres d’emploi. «Il y a aussi des emplois qui sont complètement nouveaux et pas si bien définis – comme« l’engagement »», a-t-il dit, «qui implique l’engagement de plusieurs personnes d’une organisation réparties sur plusieurs zones géographiques. Cela ne relève pas des ressources humaines ou du développement communautaire. Il est réparti sur plusieurs facettes au sein de l’organisation. »

Rohan Sylvester a partagé quelques statistiques intéressantes de la base de données Indeed. Il a déclaré: «Cela n’est pas spécifique au secteur des technologies grand public, mais dans l’ensemble, les offres d’emploi pour les emplois liés à l’IA ont connu une augmentation de 28% d’août 2019 à août 2020. Les recherches des demandeurs d’emploi pour des emplois d’enseignement à distance ont bondi de 212% et les offres d’emploi pour ces rôles ont également augmenté de 93% entre mars et août 2020. » Il a ajouté que les rôles et le contenu des ventes et du marketing, en particulier dans l’espace Edutech, peuvent également s’attendre à une demande accrue.

Dans le contexte du besoin d’innovation constante, Anjali Rao a déclaré: «Pour les demandeurs d’emploi dans l’espace technologique, cela se traduit par un approfondissement des domaines et une plus grande expertise technique. Cela nécessite également un état d’esprit où l’on est à l’aise avec l’ambiguïté, la création de liens virtuels avec des équipes dispersées et une innovation constante. Elle a mis en évidence les tendances émergentes en matière d’acquisition de talents, en raison de la dispersion des effectifs. «Pour les gens qui veulent se faire connaître, tout est question de marque personnelle et d’être très à l’aise avec cette marque dans une configuration non physique», a-t-elle déclaré. Enfin, elle a conclu qu’au lieu que les talents soient dirigés vers les organisations, les organisations iront vers les talents, en raison de toutes ces tendances.

Amélioration des compétences et préparation à l’emploi

Les panélistes ont offert au public des conseils sur le type de compétences et de formation à acquérir et sur les endroits où les demandeurs d’emploi devraient trouver ces emplois. Ils ont mis en évidence les emplois d’avenir prometteurs pour les jeunes et ce que l’ensemble du processus de recherche d’emploi devrait impliquer. La discussion s’est également déplacée vers l’émergence de l’économie des petits boulots et la façon dont les demandeurs d’emploi peuvent se différencier, le besoin de flexibilité et d’ouverture et la bonne attitude et enfin le rôle des politiques de régulation, comme le nouveau plan d’éducation, et leur impact sur les compétences et éventuellement , préparation à l’emploi.

Les deux tables rondes se sont conclues par des invitations aux participants virtuels à participer à des sessions de questions-réponses, au cours desquelles les panélistes ont offert des conseils à ceux qui avaient perdu leur emploi et cherchaient à rejoindre l’espace de la technologie grand public, ont décrit les perspectives des vétérans de la technologie et d’abord des apprenants de génération, ont partagé leurs points de vue sur l’avenir de divers domaines de travail spécifiques et les possibilités d’embauche de diversité, entre autres préoccupations soulevées par les téléspectateurs.

Les pages marquées «Brand Connect» sont équivalentes à des publicités et ne sont ni rédigées ni produites par des journalistes de Forbes India.


Plus d’articles