1 mai 2021

C’est un marché immobilier du vendeur en 2021, alors l’acheteur se méfie

Par admin2020


La plupart des villes des États-Unis ont connu des conditions immobilières de «marché des vendeurs» en 2020, malgré une pandémie et un ralentissement économique. Et sur la base des tendances actuelles du logement, nous nous attendons à ce que cela se poursuive dans un avenir prévisible.

Graphique du marché des vendeurs

Dans l’ensemble, il s’agit toujours d’un marché immobilier de vendeurs en 2021. Quiconque envisage d’acheter une maison en 2021 doit se préparer à une concurrence féroce.

Les conditions d’offre serrées et la forte demande ont rendu le marché du logement très concurrentiel et au rythme rapide. Les ventes rapides et les offres multiples sont la norme pour de nombreuses villes américaines, sinon la plupart.

C’est toujours un marché de vendeurs en 2021

Les conditions liées au logement peuvent varier considérablement d’une ville à l’autre. Mais dans l’ensemble, les États-Unis sont toujours sur le marché immobilier d’un vendeur.

C’est une histoire d’offre et de demande, comme toujours.

Les faibles taux hypothécaires et un désir de propriété et d’espace alimenté par une pandémie ont accru la demande sur les marchés du logement partout au pays. Dans le même temps, les inscriptions immobilières et les niveaux globaux des stocks ont fortement baissé.

Le résultat final est un grave déséquilibre entre l’offre et la demande. En bref, il y a beaucoup d’acheteurs qui recherchent activement des maisons, mais pas assez de propriétés pour répondre à la demande. Cela a créé un marché de vente classique dans de nombreuses villes américaines, tout en augmentant la valeur des maisons en même temps.

Moins de maisons à vendre qu’il y a un an

En février 2021, le courtier immobilier national Redfin a signalé que le nombre d’annonces immobilières actives aux États-Unis avait diminué de 40% par rapport aux niveaux de 2020, atteignant un niveau historiquement bas. En d’autres termes, il y a beaucoup moins de maisons mises en vente aujourd’hui qu’il y a un an.

Un rapport similaire de l’équipe de recherche de Realtor.com a montré que le nombre de maisons à vendre en janvier 2021 était en baisse de 42,6% d’une année sur l’autre. Cela se traduit par 443000 moins maisons mises en vente en janvier 2021, par rapport à un an plus tôt.

C’est un sérieux «rétrécissement».

Les baisses les plus importantes des stocks se sont produites sur les marchés immobiliers chauds, avec une croissance démographique et une immigration importantes. Ceux-ci incluent Austin, Texas; Riverside, Californie; et Raleigh, Caroline du Nord.

Sur les 50 zones métropolitaines analysées dans ce rapport, 48 d’entre elles ont déclin dans le nombre total de “fiches actives”. Seuls deux métros – San Jose et San Francisco – ont connu une augmenter dans les annonces immobilières.

Le tableau ci-dessous montre les dix régions métropolitaines où l’inventaire du marché du logement (inscriptions actives) a le plus baissé de janvier 2020 à janvier 2021. Il est basé sur l’analyse de Realtor.com mentionnée ci-dessus.


Station de métro Annonces actives, YoY
Austin-Round Rock, Texas -67,40%
Riverside-San Bernardino-Ontario, Californie. -60,60%
Raleigh, Caroline du Nord -57,20%
Jacksonville, Floride. -56,10%
Memphis, Tenn.-Miss.-Ark. -54,80%
Dallas-Fort Worth-Arlington, Texas -54,80%
Phoenix-Mesa-Scottsdale, Arizona. -54,60%
Providence-Warwick, RI-Mass. -54,00%
Baltimore-Columbia-Towson, Md. -53.80%
Tampa-St. Petersburg-Clearwater, Floride -53,00%

Avec des baisses importantes des stocks, ces régions métropolitaines (et bien d’autres) ont même changé plus loin sur le territoire du marché du vendeur.

Les propriétés se vendent rapidement (comme vous l’imaginez)

Un rapport national sur l’immobilier publié en février a montré que les maisons se vendent rapidement dans de nombreuses régions du pays.

Ceci est une autre indication d’un marché de vendeurs fort. Et ce n’est pas du tout surprenant, si l’on considère les conditions inégales de l’offre et de la demande mentionnées au début de cet article.

Selon le rapport Redfin de février 2021, 43% des logements sous contrat en janvier 2021 avaient une offre acceptée dans les une semaine de frapper le marché. C’était une augmentation de 30% un an plus tôt, marquant un record absolu pour cette mesure particulière.

Le marché immobilier d’un vendeur est généralement provoqué par un faible inventaire et une forte demande. Et nous avons clairement coché ces cases. Un certain nombre de rapports de l’industrie ont montré que les ventes de maisons ont augmenté au cours de la dernière année, tandis que les stocks ont diminué (du moins dans la plupart des régions du pays).

Un marché immobilier très compétitif en 2021

Tous ces rapports, tendances et statistiques indiquent que nous sommes toujours sur un marché de vendeurs en 2021. Alors que les stocks devraient augmenter un peu à l’avenir, le marché immobilier américain continuera probablement à favoriser les vendeurs par rapport aux acheteurs dans un avenir prévisible.

En février, l’économiste en chef de Realtor.com, Danielle Hale, a émis l’avertissement suivant aux acheteurs de maisons aux États-Unis:

«Ceux qui envisagent de se lancer sur le marché ce printemps devraient se préparer à une saison compétitive, en particulier sur le marché des maisons existantes.»

Dans de nombreuses régions du pays, la concurrence immobilière est la plus plus bas fin de la gamme de prix, où les primo-accédants ont tendance à faire leurs achats. Les soi-disant «maisons de démarrage» sont très demandées, mais rares sont ces jours-ci. Méfiez-vous des acheteurs pour la première fois.

Un court “ guide de survie ” pour les acheteurs

L’achat d’une maison sur le marché d’un vendeur nécessite un ensemble particulier de compétences, pour emprunter une phrase à Pris.

Le plus important est de comprendre ce qui se passe sur votre marché immobilier local. Les conditions peuvent varier considérablement d’une ville ou d’une région du pays à l’autre. Alors qu’une grande partie des États-Unis connaît actuellement un marché de vendeurs fort, certaines villes et régions métropolitaines sont un peu plus équilibrées.

Mais quel que soit l’endroit où vous vivez, il est prudent de supposer que les conditions favorisent les vendeurs par rapport aux acheteurs. C’est la réalité actuelle pour la plupart des pays.

Alors, que doit faire un acheteur de maison en ces temps difficiles? Comment naviguez-vous sur une scène immobilière aussi compétitive? Comment acheter une maison sur un marché vendeur?

Voici quelques conseils et stratégies pour vous aider à réussir:

1. Faites une première offre solide.

Vous songez à convaincre le vendeur de faire une bonne affaire sur l’achat d’une maison? Mieux vaut réfléchir à deux fois.

Vous pourriez vous en sortir avec ce genre de tactique dans un marché atone, où il y a beaucoup de maisons à vendre mais moins d’acheteurs. Mais c’est l’exact opposé de là où nous en sommes actuellement, au début de 2021.

Dans le marché de l’immobilier d’un vendeur, les acheteurs de maison peuvent bénéficier en mettant une offre solide sur papier – dès le départ. Tirez parti de l’expertise et de la connaissance de votre agent des conditions du marché local. Regardez les ventes de maisons récentes avec un œil sur leurs prix de vente. Déterminez à quoi se vendent des maisons similaires dans la région où vous souhaitez acheter et basez votre offre sur cela.

2. Développez votre champ de recherche.

Bien sûr, vous voudrez peut-être vivre dans ce petit quartier pittoresque proche de votre travail. Mais il est toujours possible que vous ne trouviez pas de maisons à vendre dans le quartier qui se situent dans votre fourchette de prix.

Et même si vous le faites, il pourrait y avoir des dizaines d’autres acheteurs alignés pour acheter cette même propriété. Tels sont les temps.

Le fait est que vous devez être flexible et ouvert d’esprit quant à l’endroit où vous souhaitez acheter. Alors que la majeure partie du pays est dans un marché de vendeurs en 2021, la concurrence dans le logement peut varier d’un quartier ou d’une ville à l’autre.

Il en va de même pour les niveaux de stocks. Vous pourriez avoir beaucoup plus de facilité à acheter une maison simplement en déplaçant un code postal de votre emplacement de premier choix.

3. Acceptez les réalités actuelles du marché.

Nous avons tendance à voir beaucoup d’offres tout en espèces sur le marché immobilier d’un vendeur. Lorsque la demande commence à dépasser l’offre, de nombreux acheteurs et investisseurs utilisent des offres entièrement en espèces pour déjouer la concurrence.

Si vous utilisez un prêt hypothécaire pour acheter une maison en 2021, vous devez accepter cette dure réalité. Il peut arriver un moment où vous êtes en concurrence avec une ou plusieurs offres en espèces. Et comme on dit, l’argent liquide est roi.

Soyez patient et persévérant dans votre recherche de maison, mais soyez également réaliste. La vérité est que c’est une période difficile pour acheter une maison dans de nombreuses régions du pays.

Avertissement: les conditions de logement peuvent varier considérablement d’une ville à l’autre. Par conséquent, certaines des tendances mentionnées ci-dessus peuvent ne pas s’appliquer à votre situation. Effectuez des recherches approfondies pour découvrir ce qui se passe sur votre marché immobilier local. Le succès de l’achat d’une maison commence par la connaissance.